Lancement du Grand Porc Premium

Lancement du Grand Porc Premium

mercredi 9 décembre 2020

Activités de l'association en 2020

Notre association avait engagé l’année 2020 autour de deux projets, la reconstruction de races locales et la promotion du Grand Porc Premium.

Les difficultés consécutives à l’épidémie de Covid ont fortement affecté l’avancement des projets et conduit parfois à en modifier le contenu ou les modalités.

 

La reconstruction de races.

 

Notre projet initial consistait à installer un atelier de sélection-multiplication de porcs au sein d’une structure existante, d’abord le Centre d’Elevage de Poisy, lieu abandonné dès l’année dernière, puis du Lycée Agricole de Chervé, près de Roanne, qui a été reporté sine die du fait du Covid 19.

Nous avons donc décidé de solliciter la collaboration d’éleveurs naisseurs expérimentés à qui nous fournissons des doses d’insémination artificielle et nous engageons à reprendre les porcelets sevrés à un prix rémunérateur.

Huit truies, sur deux élevages, ont été ainsi inséminées au début de l’été :

-          Six truies de race croisée Large White/Land Race inséminées avec de la semence de verrat Large Black, British Saddleback, Tamworth et Berkshire, races locales anglaise à dominante celtique.

-          Deux truies Duroc avec de la semence de verrat Large Black et British Saddleback.

Seul l’essai de croisement Duroc-Large Black est arrivé à terme et a fourni 7 jolis porcelets, proches sur le plan morphologique, du Porc du Dauphiné aujourd’hui disparu.

Les sept autres essais ont connu des problèmes divers dus essentiellement au manque de fiabilité du transporteur express (livraison des doses en retard) et d’autres causes que nous sommes en train d’analyser avec notre pourvoyeur de semences, qui est en Irlande du Nord.

Nous avons indemnisé les éleveurs concernés et sommes en train de lancer un second cycle d’essai sur sept truies dans trois élevages.

Nous avons aussi l’intention, en collaboration avec des salaisonniers et chevillards savoyards, de créer une station de sélection-multiplication pour définir une nouvelle race de porc « savoyarde ».

Nous nous heurtons cependant à la difficulté de louer ou acquérir 10 à 15 hectares de parcours sur les départements de Savoie ou de Haute Savoie.



image.png



 

Le Grand Porc Premium

 

Le programme Grand Porc Premium a pour objet de fournir des porcs de haute qualité gustative et environnementale, susceptible de produire des salaisons au niveau des meilleures production espagnoles et italienne :

-          Elevage en plein air intégral dès la naissance avec une charge à l’hectare maximum de 10 animaux.

-          Age d’abattage de 12 mois minimum, mais aussi 18 mois et plus.

-          Race locale de préférence.

-          Alimentation locales parcours + complément.

Un cahier des charges détaillé a été rédigé ainsi qu’un guide d’installation, à la disposition d’éleveurs motivés.

Quatre éleveurs sont en cours d’installation sur la région, ce qui peut paraitre faible mais là encore très handicapé par l’épidémie.

Plusieurs éleveurs de bovins lait, bovins viandes et ovins ont manifesté leur intérêt pour monter des ateliers d’engraissement en plein air.

Encore faudrait -il que les bouchers, charcutiers et transformateurs intéressés se manifestent s’ils désirent commercialiser ce genre de produit réellement haut de gamme et qui risque de n’être commercialisé qu’en vente directe, à la ferme ou sur les marchés.


image.pngimage.png


 

Action territoriale

 

L’association initie actuellement plusieurs projets de création de filières locales, principalement en Savoie et dans le Dauphiné. Il s’agit de mettre en place des structures regroupant différents acteurs de la filière (éleveurs, minotiers, abattoir, transformateurs, distributeurs), avec l’installation d’une station de sélection-multiplication pour la reconstruction d’une race locale, puis de gérer les flux et d’assurer la promotion.

Deux autres actions sont en gestation, au sud du Massif Central et dans le Bourbonnais sur une filière bio.

 

Enfin si nous avons pu organiser en mai un Conseil d’administration de l’Association par téléconférence, le suivi des activités a été réalisé seulement par le bureau. Nous essaierons de tenir une assemblée générale au début de 2021, selon des modalités à définir.

 

Toutes ces activités sont menées bénévolement mais entrainent cependant des couts relativement importants qui ont été couverts cette année par des dons de particuliers et d’entreprises.

 

Le budget prévu pour 2021 se monte à 17 000 €

-          5 000 € pour l’action de reconstruction de races en relation avec des éleveurs-naisseurs (achats de semences et port express), indemnisation des essais non concluants et achats et mises en pensions de porcelets destinés à la reproduction.

-          8 000 € de remboursement des frais de déplacement aux bénévoles.

-          2 000 € de frais administratifs et communication.

-          2 000 € pour la construction d’un site internet (financé à 50% par la Conseil Régional).

 

 

Les frais engagés par la construction de filières locales seront pris en charge par celles-ci une fois mise en activité.

 

Pour le bureau,

Antoine Marzio,

Président

 

Le bureau est constitué de :

Antoine Marzio, président, Pierre Arcan, vice-président « élevage », Guy Durand, vice-président « relations institutionnelles », Alban Chauvet, trésorier, Bernard Chevrot, secrétaire, Nicole Bloc et Jan de Bengy, assesseurs.

 

Si vous voulez contribuer au financement de l’association, vous pouvez faire un don en ligne, par chèque ou par virement, partiellement défiscalisé, par l’intermédiaire du fonds de dotation DIVAGRI :

https://www.divagri.fr/fr/association/actions-engagees/div-porcs-aura.php

 

image.png

 

 Merci et bonnes fêtes de fin d'année !

Aucun commentaire:

Publier un commentaire