Lancement du Grand Porc Premium

Lancement du Grand Porc Premium

mercredi 9 décembre 2020

Activités de l'association en 2020

Notre association avait engagé l’année 2020 autour de deux projets, la reconstruction de races locales et la promotion du Grand Porc Premium.

Les difficultés consécutives à l’épidémie de Covid ont fortement affecté l’avancement des projets et conduit parfois à en modifier le contenu ou les modalités.

 

La reconstruction de races.

 

Notre projet initial consistait à installer un atelier de sélection-multiplication de porcs au sein d’une structure existante, d’abord le Centre d’Elevage de Poisy, lieu abandonné dès l’année dernière, puis du Lycée Agricole de Chervé, près de Roanne, qui a été reporté sine die du fait du Covid 19.

Nous avons donc décidé de solliciter la collaboration d’éleveurs naisseurs expérimentés à qui nous fournissons des doses d’insémination artificielle et nous engageons à reprendre les porcelets sevrés à un prix rémunérateur.

Huit truies, sur deux élevages, ont été ainsi inséminées au début de l’été :

-          Six truies de race croisée Large White/Land Race inséminées avec de la semence de verrat Large Black, British Saddleback, Tamworth et Berkshire, races locales anglaise à dominante celtique.

-          Deux truies Duroc avec de la semence de verrat Large Black et British Saddleback.

Seul l’essai de croisement Duroc-Large Black est arrivé à terme et a fourni 7 jolis porcelets, proches sur le plan morphologique, du Porc du Dauphiné aujourd’hui disparu.

Les sept autres essais ont connu des problèmes divers dus essentiellement au manque de fiabilité du transporteur express (livraison des doses en retard) et d’autres causes que nous sommes en train d’analyser avec notre pourvoyeur de semences, qui est en Irlande du Nord.

Nous avons indemnisé les éleveurs concernés et sommes en train de lancer un second cycle d’essai sur sept truies dans trois élevages.

Nous avons aussi l’intention, en collaboration avec des salaisonniers et chevillards savoyards, de créer une station de sélection-multiplication pour définir une nouvelle race de porc « savoyarde ».

Nous nous heurtons cependant à la difficulté de louer ou acquérir 10 à 15 hectares de parcours sur les départements de Savoie ou de Haute Savoie.



image.png



 

Le Grand Porc Premium

 

Le programme Grand Porc Premium a pour objet de fournir des porcs de haute qualité gustative et environnementale, susceptible de produire des salaisons au niveau des meilleures production espagnoles et italienne :

-          Elevage en plein air intégral dès la naissance avec une charge à l’hectare maximum de 10 animaux.

-          Age d’abattage de 12 mois minimum, mais aussi 18 mois et plus.

-          Race locale de préférence.

-          Alimentation locales parcours + complément.

Un cahier des charges détaillé a été rédigé ainsi qu’un guide d’installation, à la disposition d’éleveurs motivés.

Quatre éleveurs sont en cours d’installation sur la région, ce qui peut paraitre faible mais là encore très handicapé par l’épidémie.

Plusieurs éleveurs de bovins lait, bovins viandes et ovins ont manifesté leur intérêt pour monter des ateliers d’engraissement en plein air.

Encore faudrait -il que les bouchers, charcutiers et transformateurs intéressés se manifestent s’ils désirent commercialiser ce genre de produit réellement haut de gamme et qui risque de n’être commercialisé qu’en vente directe, à la ferme ou sur les marchés.


image.pngimage.png


 

Action territoriale

 

L’association initie actuellement plusieurs projets de création de filières locales, principalement en Savoie et dans le Dauphiné. Il s’agit de mettre en place des structures regroupant différents acteurs de la filière (éleveurs, minotiers, abattoir, transformateurs, distributeurs), avec l’installation d’une station de sélection-multiplication pour la reconstruction d’une race locale, puis de gérer les flux et d’assurer la promotion.

Deux autres actions sont en gestation, au sud du Massif Central et dans le Bourbonnais sur une filière bio.

 

Enfin si nous avons pu organiser en mai un Conseil d’administration de l’Association par téléconférence, le suivi des activités a été réalisé seulement par le bureau. Nous essaierons de tenir une assemblée générale au début de 2021, selon des modalités à définir.

 

Toutes ces activités sont menées bénévolement mais entrainent cependant des couts relativement importants qui ont été couverts cette année par des dons de particuliers et d’entreprises.

 

Le budget prévu pour 2021 se monte à 17 000 €

-          5 000 € pour l’action de reconstruction de races en relation avec des éleveurs-naisseurs (achats de semences et port express), indemnisation des essais non concluants et achats et mises en pensions de porcelets destinés à la reproduction.

-          8 000 € de remboursement des frais de déplacement aux bénévoles.

-          2 000 € de frais administratifs et communication.

-          2 000 € pour la construction d’un site internet (financé à 50% par la Conseil Régional).

 

 

Les frais engagés par la construction de filières locales seront pris en charge par celles-ci une fois mise en activité.

 

Pour le bureau,

Antoine Marzio,

Président

 

Le bureau est constitué de :

Antoine Marzio, président, Pierre Arcan, vice-président « élevage », Guy Durand, vice-président « relations institutionnelles », Alban Chauvet, trésorier, Bernard Chevrot, secrétaire, Nicole Bloc et Jan de Bengy, assesseurs.

 

Si vous voulez contribuer au financement de l’association, vous pouvez faire un don en ligne, par chèque ou par virement, partiellement défiscalisé, par l’intermédiaire du fonds de dotation DIVAGRI :

https://www.divagri.fr/fr/association/actions-engagees/div-porcs-aura.php

 

image.png

 

 Merci et bonnes fêtes de fin d'année !

lundi 5 octobre 2020

Premiers "prototypes" du futur porc du Dauphiné




Les premiers "prototypes" de porcs du Dauphiné sont nés !


A la fin du printemps nous avons procédé chez un de nos adhérents, naisseur dans l'Isère, à l'insémination d'une cochette de race Duroc pure avec une dose de semence anglaise issue d'un vérat de race pure Large Black.
L'objectif est de retrouver les caractéristiques principales de l'ancienne race locale du Dauphiné, ou encore appelée porc de Bourdeaux, disparue vers le milieu du siècle dernier: porcs noirs de souche celtique, de belle taille, très rustiques, aptes à la vie en plein air par tous temps et à croissance lente ( Maturité à 12 mois minimum).
Ce croisement est régulièrement pratiqué par quelques éleveurs anglais.





Les sept porcelets nés il y a huit jours seront suivis par d'autres et seront élevés jusqu'à maturité et régulièrement évalués (aptitudes d'élevage, morphologie de carcasse et qualité des viandes).

Trois autres essais sont en cours, en direction de la définition d'un porc de race "Bresse Savoie", avec une alchimie de croisement que nous gardons pour l'instant confidentielle. 

Nous en reparlerons en temps utile.

Cependant les éleveurs, bouchers, charcutiers, salaisonniers ou chevillards qui souhaitent participer au programme peuvent se signaler auprès de l'association, si ce n'est déjà fait !

samedi 4 juillet 2020

Reformulation de nos projets sous la pression du COVID 19


L’épidémie de COVID a provoqué d’importantes conséquences sur l’activité et les projets de notre association, en partie le report sine-die de l’installation d’une station expérimentale de sélection multiplication de nouvelles races locales au sein du Lycée Agricole de Roanne Chervé et de la recherche de solutions alternatives.

Cela nous a conduit à reformuler les objectifs à court/moyen terme de nos activités autour des deux axes suivants :

-          Promouvoir, avec le concept de « Grand Porc Premium » la qualité des élevages et de leurs produits, avec un cahier des charges contraignant en contrepartie d’une rémunération satisfaisante : Animaux élevés dès le sevrage en plein air extensif (20 animaux à l’hectare maximum) pendant au moins 12 mois.

-          Mettre en place chez des naisseurs expérimenté des essais de croisement visant la validation à terme de deux schémas de porcs de race locale rhônalpine : le porc du Dauphiné et le porc de Bresse-Savoie.

Par ailleurs un travail de pré-recrutement d’éleveurs potentiel et de débouchés (bouchers, chevillards et salaisonniers artisanaux et industriels) sur la région doit être engagé car la viabilité de nos projets dépendent de la construction de filières locales stables.

Un conseil d’administration suivi d’une assemblée générale seront convoqués dans le courant du quatrième trimestre, sous des formes à définir au vu des contraintes sanitaires.


mercredi 18 mars 2020

Lancement de la pépinière de diversification porcine au Lycée Agricole de Roanne Chervé

Appel à souscription
Pour le lancement d’une pépinière de races locales porcines au Lycée Agricole de Roanne Chervé


L’objectif est de reconstruire à terme des races régionales de porcs aujourd’hui disparues afin de redonner une identité porcine à notre région Auvergne Rhône Alpes : Porc de race Bressane, Porc Noir du Bugey, Porc de Bourdeau ou du Dauphiné, etc…
La méthode consiste à croiser des races connues pour leur caractéristiques de prolificité et de qualité bouchère (LargeWhite et Duroc essentiellement), avec des races locales proches des races aujourd’hui disparues : Large Black anglais et Cinta Senese italien pour commencer, puis d’autres races principalement anglaises et italiennes.
Ce projet est conçu en collaboration avec le pôle génétique de l’IFIP (Institut Technique du Porc) et avec la participation d’éleveurs naisseurs et engraisseurs de la région.
Dans un premier temps un parc en plein air d’un hectare, clôt selon les normes en vigueur et équipé de matériels d’élevage (cabane-maternité, abreuvoir, nourrisseurs, etc…), sera installé sur l’exploitation du Lycée dont le personnel assurera l’entretien et le suivi.
Sur ce parc seront installées 5 truies Large White/Duroc et Duroc pure et  1 verrat Cinta Senese, l'apport en Large Black se faisant sous forme d'insémination artificielle.
D'autres reproducteurs de Cinta Senese seront installés chez des éleveurs de la région, l'achat des reproducteurs et l'entretien du cheptel étant à leur charge.
Le budget total de cette opération (investissement, achat et transport des reproducteurs, alimentation et entretien des animaux, suivi par les ingénieurs de l’IFIP ), à la charge de l’Association excepté la prestation de suivi par les élèves et encadrants du lycée, est de 29 000,00 €   la première année (voir budget ci-joint). Il doit ensuite s'équilibrer par la vente de porcelets et reproducteurs.
Le Conseil Régional Auvergne Rhône Alpes a accordé au projet une subvention d’investissement de 7 500 ,00 €, qui ne sera versée qu’à la fin du projet (il est donc nécessaire de préfinancer les investissements)
Le Fonds de Dotation DIV’AGRI apporte un concours de 4 000,00 €.
La vente de porcelets doit apporter 3 000,00 € la première année et 6 000,00 € la seconde année.
La seconde année, le versement des subventions du Conseil Régional et la vente des porcelets doit couvrir l’ensemble des frais de fonctionnement.

Compte tenu de ces apports, il est donc nécessaire de disposer au départ de 22 000,00 € pour lancer le projet.

Si vous souhaitez contribuer au financement de cette pépinière vous pouvez :
-          Faire un don au fonds de dotation DIV’AGRI 
             o   Ce don est susceptible d’être déduit de l’impôt sur les sociétés à hauteur de 60% pour les entreprises ou 66% si vous êtes un particulier.
-          Les entreprises peuvent passer une convention de co-développement avec notre association DIV’PORCS AURA (idem)
o   L’association DIV’PORCS émettra une facture TTC qui sera comptabilisée comme charge de R&D.
-          Pour tout renseignement, vous pouvez nous contacter au 06 08 71 05 77 ou par mail.


vendredi 7 février 2020

Grand Porc Premium au Salon de l'Agriculture

Retrouvez Grand Porc Premium au Salon de l'Agriculture:

Sur le stand Divagri AURA

Hall 1
Stand 1J34 

mercredi 5 février 2020

Grand Porc Premium recrute des éleveurs


L’association Div’Porc recherche des éleveurs désireux de créer un atelier complémentaire, ou une activité principale, pour participer au développement du réseau d’élevage “Porc Premium 100% Liberté”. L’appellation des porcs “élevés en liberté” correspond à une densité de 10 à 20 porcs par hectare, rotation parcellaire inclue pour préserver les ressources du sol.
Le label « Porc Premium 100% Liberté » correspond à des critères d’élevage hors normes : surface par animal, accès permanent aux espaces végétalisés, ressources alimentaires naturelles et complémentaires, qualité sanitaire, respect de l’environnement et de la biodiversité.
Ce mode d’élevage en plein-air intégral alliant bien-être et activité musculaire permet, de répondre à deux besoins actuels :
-          La progression de la demande en viandes aux qualités hors normes, produites localement, destinées à la boucherie et à la transformation.
-          La forte demande sociétale pour des élevages très respectueux de la bientraitance animale et de la nature.

Si vous pouvez disposer de 10 hectares ou plus, peu rentables ou inexploités (landes, friches, bois, pâtures), l’Association Div’Porc vous apporte un appui technique pour préparer et mener à bien la réalisation de vote projet : organisation du parcellaire, choix des investissements, compte d’exploitation prévisionnel, rotation des parcs, achat de reproducteurs ou de porcelets.
En contact avec la filière aval, l’Association peut vous mettre en rapport avec un partenaire (boucher/transformateur) pour signer un contrat commercial.  Les aspects déterminants de cet élevage sont :
-          Sécurité : Un investissement limité, essentiellement en clôture. En cas de nécessité, des biens 100% réutilisables pour une autre activité d’élevage. Un revenu indépendant des aides agricoles.
-          Rentabilité : Une bonne rentabilité même en activité partielle, grâce à de faibles amortissements/annuités. Econome en SAU, l’atelier peut s’installer sur des surfaces sans valeur, ou mieux les rentabiliser grâce à un revenu moyen de plus de 1.000 €/Ha (hors primes PAC).

Contact : Pierre ARCAN – 01640 L’ABERGEMENT-DE-VAREY –  06.45.40.17.93

Mails :            diversite.porcine.ra@gmail.com   -     pierrearcan@yahoo.fr

lundi 6 janvier 2020





Bonne année 2020 !
Pour des productions porcines locales et de haute qualité !